Petrulli Maria Lidia
63 ans

Quartu Sant'Elena

Maria Lidia Petrulli, née à Rome, le 08-04-1957. Psychiatre et psychothérapeute, j’ai travaillé en France pendant plusieurs années. Je suis passionnée d’histoire et mythologie celtique. J’ai publié plusieurs romans en Italie et un en France. Viaggio ad Avalon ( Voyage à Avalon ), Pietro Chegai Éditions, Florence, 2002 ; Fara e il suo cappello (Farah et son chapeau), Il Foglio Letterario Éditions, 2009 ; La realtà e il suo enigma (La réalité et son énigme) 0111 Éditions, 2009 ; La trilogie « Il volto segreto di Gaia » (Le visage secret de Gaia), Il Ciliegio Éditions, 2012, 2013, 2015 ; Les deux premiers tomes d’Emilie Sanslieu, littérature Jeunesse, Il Ciliegio Éditions, 2014, 2016 ; Sotto le colline d’Irlanda (Sous les collines d’Irlande), Della Goccia Éditions, 2017 ; La bambina che voleva essere trasparente (La petite fille qui jouait la transparence), Prix littéraire Marina di Massa, 2015. Frammenti Dimenticati (Les souvenirs oubliés), prix littéraire Città di Dolianova, 2014. Le collectionneur de clepsydres – octobre 2018 – Il Seme Bianco Éditions Écrire ne tue pas assez – Le Lys Bleu Édition – 2019 - (France)
Envoyer un message
Mes passions

Je suis passionnée d'histoire et mythologie celtique, j'aime énormément lire et voyager.

Profil littéraire

J'ai beaucoup publié en Italie, "écrire ne tue pas assez" c'est mon premier roman publié en France, en 2019.

Mon métier

médecin psychiatre

Mes références

Je me suis formée sur différents auteurs, Tolkien, Badley, Ursula Le Guin, pour le fantastique, mais aussi beaucoup d'auteurs contemporains : Bjorn Larsson, Eco, Buzzati...

Mes projets de livre

Je suis en train d'écrire un roman sur une "étrange" amitié.

Mes Livres

Contemporain
6.67/10

Une rainette aux yeux de rubis

Des personnages qui cherchent leur identité, leurs démons, leur passé, et l'espoir de l'avenir.

117 pages