Goudeaux Jacques
62 ans

Boisseuil

Déjà, en 1992, André Tillieu, familier de la “bande à Brassens” dont il fut l’ami et le confident, disait alors de lui : « Je reconnais votre voix et votre chant : ce sont ceux d’un homme qui persiste, en cette époque de béton, de plastique et de 220 volts, à jouer sur son petit pipeau des airs qui n’ont pas d’âge et à aligner des mots qui n’en font qu’à leur tête. Vous avez fermé la porte devant le siècle et vous avez bien fait. Il ne le vous pardonnera pas et vous vous en foutez royalement. Je me suis régalé à batifoler parmi vos chemins qui fuient comme la peste les grand’routes de la banalité... »
Envoyer un message
Mes passions

Musique (écriture et composition), photo…

Profil littéraire

Écriture "classique" et poétique.

Mon métier

Retraité

Mes références

Littérature et poésie XIXe et début XXe

Mes projets de livre

Policier, fantastique…

Mes Livres

Sentimental
8.14/10

L'orphelin de jamais

Un jeune adolescent que rien ne paraît distinguer des autres, un destin presque écrit par avance… jusqu’à ce que l’arrivée mystérieuse d’une jeune Parisienne ne vienne bousculer son existence. Un enchaînement de hasards et de découvertes

126 pages