Quand Belzébuth s'invite chez les ouailles déconfites

Note globale

5.00/10

Note littéraire

5.00/10

"Feel good book" (Roman optimiste)

1 évaluations

138 pages

Un village fictif en Normandie dans les années 60, Maître ALBERT, le maire du village, un personnage à la Louis de Funès, se désespère de le voir péricliter. Avec le concours d'un clochard champêtre, braconnier à ses heures, il va inventer une ressource touristique avec des moyens peu orthodoxes relevant à la fois de l'imposture et du paranormal. Très vite il va s'apercevoir que la situation lui échappe totalement ......

L'auteur

Jacques Trivières
75 ans

TREVIERES

J’ai été élevé par trois femmes. Normalement, j’aurai dû être homo ….. C’est loupé car je n’aime guère les hommes, surtout en groupe, en club ou en association. « Plus de trois, une bande de cons », dixit Brassens ! D’accord avec toi, Georges ! Jaime tant «les femmes actuelles» et si peu les Mecques que si j’en étai une, je tomberais folle amoureuse de moi. En même temps, je serais lesbienne à fond car j’idolâtre ma moitié. Elle et moi sommes tellement fusionnels que nous ne faisons que deux, en comptant, bien sûr, ma jeune maîtresse, à savoir les jumelles que je n’arrive pas à différencier. 1 + ½ + ¼ + ¼ = 2 CQFD Aujourd’hui, je suis un retraité heureux. Mon goût pour l’écriture remonte à 45 ans. A l’époque, j’étais traducteur. J’ai vécu un remake de « Messieurs les ronds de cuirs », en m’étiolant dans un bureau lugubre. Quatre ans à dépérir d’ennui comme un rat DCD. Curieusement, le taulard que j’étais devenu trouva rapidos un exutoire en se réfugiant dans un monde imaginaire. Tout petit déjà, bien qu’ayant les petons dans la glèbe, mon petit ciboulot voguait dans les étoiles. C’est ainsi que j’ai pondu, au cours de ma détentions, deux romans. Les six éditeurs auxquels je les soumis me les refusèrent. J’en déduisis qu’ils étaient mauvais. Ils l’étaient. Ayant d’autres matous à flageller, je les déposai au fond d’un tiroir où ils séjournèrent une étermité au milieu des mites. C’est alors, qu’il y a un an, l’une de mes nièces, férue de littérature, les exhuma et les lut. Elle me confia avoir beaucoup ri. Elle me conseilla de les adresser à des éditeurs après les avoir revus et corrigés. Le premier est achevé. J’ai mis tout mon courage pour l’élaguer, le remanier, le réécrire. J’espère seulement qu’après l’avoir ‘’rewrité’’, comme on dit en anglais, je ne l’ai pas reraté …... Le résultat, vous l’avez entre les mains. ‘’Quand Belzébuth s’invite chez les ouailles déconfites’’ Il s’agit d’une chronique villageoise, rétro, des années 60 qui évolue très vite du côté du fantastique. Pure fiction sur le ton de la comédie où le burlesque côtoie le rocambolesque.
Découvrir l'auteur

Ils ont lu ce livre

Auteur
CAMILLE AUTAIN
5.00/10
Dernière parution : Black-out sur un magot
Lire l'évaluation

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Ce livre n'a pas encore reçu de commentaire...