Le bel âge

Note globale

6.33/10

Note littéraire

7.00/10

Contemporain

2 évaluations

232 pages

Tout au long de cette histoire d’amour romanesque, les nouvelles problématiques que vivent les seniors en ce début de 21ème siècle sont mises en scène dans le quotidien des réalités aux Antilles. L’intrigue mystérieuse et passionnée, se construit autour du désir, de la jalousie, des secrets de famille ou des tabous de l'éducation amoureuse et sexuelle. Après une tentative de suicide dans son entreprise, Rosalie, belle et dynamique sexagénaire, est plongée dans le coma. Son pronostic vital est alarmant. Face à ce drame inattendu, ses collègues sont profondément bouleversés. Cette tragédie les conduit à s’interroger sur le sens de l’existence et l’importance du capital santé.

L'auteur

MANIJEAN Cécile
65 ans

Sainte Anne

Retraitée depuis 2015, je me suis interrogée sur ce sujet assez peu exploré dans ses composantes antillaises, d’où mon vif désir de partager ces réflexions et de porter ma contribution aux débats citoyens de ce nouveau millénaire. Mais comment susciter l’empathie du lecteur, pour tenter de proposer un changement de regard sur l’existence des séniors d’aujourd’hui, en rupture avec les modèles précédents ? Alors que l’allongement de l’espérance de vie en bonne santé des retraités, ne cesse d’augmenter et engendre des bouleversements dans tous les domaines de la société. Mon envie impérieuse d’écrire, comme une pulsion, s’est alors concrétisée sous la forme d’un ouvrage contemporain et romanesque. Divers thèmes sont évoqués à travers les fragments de vie, les traits communs et les divergences, au cœur des périples des protagonistes.
Découvrir l'auteur

Ils ont lu ce livre

VIP
sylgirard
6.50/10
C'est une belle histoire qui se passe en Guadeloupe avec ses croyances et cette atmosphère particulièrement bien décrite...
Lire l'évaluation

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Bien
Mareschal Sandrine
Désolée je n'ai pas pu finir votre livre, je n'ai pas accroché
Cela ne remet pas en cause votre talent. Bonne continuation