Péripéties d'une âme épanouie

Note globale

7.20/10

Note littéraire

8.38/10

Contemporain

6 évaluations

140 pages

Je suis née et j'ai eu faim... pendant 6 mois. Enfin, c'était le commencement de la faim. Après des années d'anorexie, je devais m'être lassée pour m'être aventurée vers le pays de la boulimie puis de l'hyperphagie. Et comme je voulais être sûre de ne pas m'aimer du tout, j'ai découvert aussi le rejet, l'abandon, l'humiliation, les fausses couches à répétition... Que faire de tout cela? Me lamenter? Non, trop ennuyeux. Alors quoi? Il fallait bien devenir heureuse, alors j'ai cherché tout ce qui pourrait me sortir de ce désamour profond. Et comme cela a marché pour moi, peut-être que cela pourrait aussi vous aider un peu...

L'auteur

LE CHANTOUX Filiz
44 ans

Nandy

Après quelques années d'études philosophiques, je suis entrée à la SNCF, faisant un virage à 180 degrés dans des filières techniques jusqu'au recrutement. En parallèle, je me "suis fait suivre", par une hypno thérapeute avant d'en devenir une à mon tour. J'ai alors rompu avec la SNCF pour me focaliser sur le développement personnel. Ayant à cœur de partager mes expériences, j'ai choisi l'écriture comme support et renoué avec mes premiers amours...
Découvrir l'auteur

Ils ont lu ce livre

VIP
Maman Martine
10.00/10
Parfait pour une analyse
Lire l'évaluation
VIP
letardm
8.00/10
un très bon livre sur le développement personnel qui demande de prendre du temps pour le lire et saisir les différents c...
Lire l'évaluation
Auteur
Aubrun Muriel
7.75/10
Dernière parution : Suspendue dans le vide
Lire l'évaluation
VIP
A.B.
7.00/10
Je trouve le thème choisi très bien traité, j’ai aimé la voix avec laquelle le texte a été écrit, la façon dont le livre...
Lire l'évaluation

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Moyen
Vaugelade Sylvie
Désolée je n'ai pas eu envie de tout lire. Je l'ai parcouru en diagonale. Il y avait des choses intéressantes mais je n'ai pas eu envie d'aller plus l...
Moyen
Comte Charlene
La vie d une femme à travers ses souffrances et son mal-être.Trop rédactionnel avec des thèses. Pas assez de récits sur sa vie. Trop scolaire. Je n ai...