Un cycle scolaire

Note globale

2.50/10

Note littéraire

-

Contemporain

2 évaluations

240 pages

Daniel, un adolescent surdoué, mais rêveur et marginal, entre en classe de terminale, au lycée Césaire, à Saint-Denis. Il s’associe bientôt avec Anatole, un autre élève de terminale, quant à lui plusieurs fois redoublant, ayant des activités extrascolaires dans un quartier sensible des environs. Parallèlement à cette histoire, Lola, une jeune enseignante de mathématiques, par ailleurs professeur principal de la classe de Daniel et d’Anatole, découvre les confusions et les écueils d’un métier pour lequel elle n’a reçu qu’une formation incomplète et approximative. De la rentrée aux épreuves du baccalauréat, ce récit rapporte les espoirs, les révoltes et les désillusions d'une année lycéenne.

L'auteur

Benjamin BONREPAUX
28 ans

09110 - ORLU

Je suis âgé d’un peu moins de trente ans ; après des études secondaires en Ariège et deux ans de classe préparatoire au lycée Pierre de Fermat, à Toulouse, j’ai intégré l’école Centrale de Lyon ; devenu par la suite professeur agrégé de mathématiques, j’ai enseigné au lycée Toulouse-Lautrec, au lycée international Ferney-Voltaire, au lycée Alexandre Dumas, à Saint-Cloud, et suis actuellement détaché à l’ENSTA, une école d’ingénieur appartenant au groupe IP Paris. En parallèle de mes activités enseignantes, j’ai travaillé pendant près de sept ans sur un roman que j’ai achevé en mai dernier. A travers cette chronique d'un modeste lycée de banlieue, je me suis efforcé de développer des thèses concernant notamment les inégalités scolaires, le déterminisme social, la formation et la reconnaissance enseignante, le rôle de l’élève et le rôle du professeur, l’hypocrisie générale du système scolaire et la nécessité essentielle d’une refondation de l’école.
Découvrir l'auteur

Ils ont lu ce livre

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Mauvais
luciole
Inachevé, aucune accroche avec l’histoire qui me semble d’une grande platitude.
Moyen
libra
J'ai arrêté la lecture du livre assez rapidement car l'écriture était rendue difficile par des parenthèses trop fréquentes et parfois très longues, ce...